UN THÉÂTRE AU CŒUR DU RÉEL

J’ai été formé à l’écriture du réel, avec une pratique du documentaire sonore et vidéo.

Puis j’ai entamé une première carrière de journaliste avant de me tourner vers l’écriture et la pratique théâtrale, improvisée ou non.

Ce sont les fondations du travail que je vous propose de découvrir dans ces pages.

Ecouter le monde et saisir les enjeux

J’interviens auprès de très nombreux publics, et sous des casquettes très différentes : auteur, comédien, metteur en scène, mais aussi consultant, formateur, coach d’expression et même chef d’entreprise.

Être en lien avec toutes ces personnes, dans tous ces rôles, c’est partager quelques heures ou plusieurs mois de leur vie, c’est tenter d’appréhender le monde dans toute sa complexité.

Mon travail, qu’il soit artistique ou plus terre à terre, c’est de la restituer le plus justement et sincèrement possible afin que chacun puisse s’y retrouver.

Dans cette complexité et ces différentes réalités qui nous entourent, j’ai toujours cette même démarche journalistique de me documenter, croiser mes sources, m’entourer de personnes compétentes, puis, de synthétiser ces informations pour en extraire les enjeux qui animent la vie contemporaine.

Vient ensuite l’écriture. Elle est différente en fonction des projets, mais elle est toujours rattachée à un point de vue d’auteur, sincère, sensible et humaniste.

Faire dialoguer et changer

Quel que soit le projet, je prends soin à ce que ces enjeux et les questionnements qui s’y affèrent soient clairement accessibles pour nos publics. Cela n’empêche pas l’humour ou la poésie. Mais c’est une nécessité afin que chaque personne présente dans la salle puisse s’en saisir, s’interroger et s’exprimer. Parce que chaque spectacle et chaque projet est mené avec cet objectif de dialoguer avec le public. De façon très ludique ou très frontale.

Trouver des manières pour chacun de s’approprier notre propos, d’en débattre et de faire bouger les lignes. Être dans une posture de proposition, et accepter d’être bousculé dans ses propres convictions.

www.comuneimpro.fr

Laisser un commentaire